Héraclite
2009 - 24"Heraclite.html
Héloïse
2009 - 24"Heloise.html
Épicure
2009 - 24"Epicure.html
Spinoza
2009 - 24"Spinoza.html
Galerie version mosaïque/Mandala quiltMosaique.htmlMosaique.htmlshapeimage_7_link_0

Galerie Philosophes

Hannah Arendt
2009 - 24"Hannah.html
Eckhart
2010 - 24"Eckhart.html
Wittgenstein
2010 - 24"Wittgenstein.html
Averroès
2010 - 24"Averroes.html
Jung
2010 - 24"Jung.html
Socrate
2010 - 24"Socrate.html

Ces portraits peints à l’acrylique sur toile sont inspirés de textes de mon ami et collègue Jean-François Malherbe, écrivain et philosophe, et des échanges qu’ils ont suscités entre nous. Il a longuement étudié les philosophes qui ont vécu de l’Antiquité jusqu'à nos jours et s’est intéressé plus particulièrement è ceux d’entre eux que les manuels d’histoire considèrent comme des «hérétiques».

«Ces femmes et ces hommes dénonçaient les abus des pouvoirs en place, suscitaient l’autonomie de leurs citoyens, soutenaient la liberté d’expression, enseignaient le devoir de penser par soi-même et pratiquaient le plaisir de se réaliser. Le plus souvent, ils montraient l’exemple d’une vie libre, en dehors des idées et des bienséances reçues dans les sociétés dans lesquelles ils ont évolué. C’est pourquoi ils ont été calomniés, persécutés, bannis et parfois même condamnés à mort. Aujourd’hui encore, si nous tendons l’oreille vers eux, nous pouvons entendre leur voix, demeurée trop souvent inouïe, qui nous invite à forger une harmonieuse congruence de nos actes et de nos mots.» JFM

Ce travail fera l’objet d’un deuxième livre que nous publierons conjointement.


Pour ma part, cette commande a été une occasion unique d’étudier la vie de ces philosophes hérétiques. Au début, je ne pouvais pas savoir si la forme mandala allait «supporter» mon sujet. Il s’est avéré que la composition des portraits, soumise au généreux processus que m’inspire cette forme m’a menée dans un dialogue singulier avec les philosophes. Voir quelques photos et notes au bas.



 

J’ai l’habitude d’exposer les canevas vierges dans la nature avant de débuter en peinture, même quand c’est l’hiver. J’ai besoin de cette empreinte, de cette «permission» naturelle pour entreprendre ma propre création.

À droite, nous sommes à la pleine lune de février 2009 dans le Canton d’Hatley. Les 10 canevas ont passé la nuit dehors à -20°. Au petit matin, je n’ai trouvé aucune trace visible du passage d’un animal et ni d’une étoile filante!



Les structures de bois sous le canevas.

Les photographies qui suivent donnent une idée de mon processus de création d’un mandala. Ici il s’agit de celui du médecin, psychiatre et philosophe CG Jung.

En commençant avec les arcs-en-ciel, les pétales de fleurs tombées du magnolia ont formé une première couronne. En lien avec mon sujet, j’ai choisi des végétaux du Nouveau Mexique, de l’Afrique et de la Suisse pour esquisser les premières traces sur le canevas. Par la suite, j’entreprends le travail avec la peinture acrylique.